Comment sont fabriqués les verres anti-effraction ?

Une vitre anti-effraction est une vitre qui est conçue pour résister à un impact physique et à une pénétration. La vitre est constituée d’un assemblage de plusieurs couches de verre et de plastique, et elle est généralement plus épaisse que les vitres ordinaires. Les vitres anti-effraction sont souvent utilisées dans les bâtiments publics, les établissements financiers et les magasins de luxe.

La matière de départ

La matière de départ pour fabriquer les verres anti-effraction est le verre float, ou verre flotté. C’est un type de verre plat fabriqué à partir de sable, de calcaire et de soda, chauffés à environ 1400 °C. Le verre est ensuite refroidi rapidement pour qu’il ne se craque pas. Le verre float est très résistant car il est composé de plusieurs couches de verre.

Les vitres anti-effraction sont généralement faites de verre trempé ou de polycarbonate. Le verre trempé est un type de verre qui a été traité thermiquement pour être plus résistant aux chocs. Le polycarbonate est un type de plastique très résistant aux chocs. Les vitres anti-effraction sont généralement plus épaisses que les vitres ordinaires et peuvent résister à des coups importants.

Un refroidissement rapide

Le refroidissement rapide est une technique de fabrication des verres anti-effraction qui consiste à les refroidir très rapidement afin qu’ils soient plus résistants aux chocs. Cette méthode permet également de produire des verres plus transparents car il n’y a pas de cristaux de verre formés lors du refroidissement.

Un second chauffage

Le second chauffage est effectué à une température de 1000 degrés Celsius. Cela permet de fusionner le verre à nouveau et de le rendre plus solide. Le verre est ensuite refroidi lentement pour éviter qu’il ne se brise.

Un refroidissement lent

Les verres anti-effraction sont fabriqués à partir d’un mélange de sable, de calcaire et de soude. Ce mélange est chauffé à environ 1500 degrés Celsius pour le rendre liquide. Ensuite, le mélange est versé dans un moule en forme de plaque de verre. Une fois que le mélange a pris, il est refroidi lentement afin de lui permettre de se solidifier.

Quel vitrage pour les assurances ?

D’une plus haute classification, car plus résistant, le vitrage 44.6 est classé P5A. L’APSAD (Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances) recommande au minimum le niveau de protection P4A. Selon la norme EN 356, il s’agit d’un verre de sécurité qui possède la capacité de retarder une tentative d’effraction grâce à sa composition qui rend le percement extrêmement difficile.

Les vitres anti-effraction sont un type de vitrage trempé spécialement conçu pour résister aux chocs et aux tentatives d’intrusion. Ils sont généralement plus épais et plus lourds que les vitres ordinaires et peuvent être installés dans les fenêtres et les portes pour une protection supplémentaire.

Qu’est-ce qu’un vitrage 44 2 ?

Le Verre feuilleté Silence 44.2 est un verre feuilleté acoustique de sécurité. Il est composé de deux feuilles de verres assemblées avec deux films en butanal de polyvinyle spécial : le PVB acoustique ou PVB Silence.